Covid-19 : excédé par le manque de distanciation sociale, il ouvre le feu dans le hall d'un hôtel


Covid-19 : excédé par le manque de distanciation sociale, il ouvre le feu dans le hall d'un hôtel








Douglas Marks, un Américain âgé de 29 ans, a été arrêté ce mardi à Miami Beach après avoir fait usage d’une arme à feu dans un hôtel. L’individu reprochait à une mère et à son fils de ne pas respecter les gestes barrières.

En voilà un qui a pris très au sérieux les consignes de sécurité. Alors que les Etats-Unis sont frappés de plein fouet par la pandémie de coronavirus, avec déjà plus de 150 000 décès recensés, la panique et la paranoïa gagnent certains de ses ressortissants.

Ainsi, ce mardi en Floride, un homme a été arrêté après avoir ouvert le feu dans le hall d’un hôtel. Selon plusieurs témoins, l’individu, un dénommé Douglas Marks, aurait disjoncté en constatant un manque de respect des consignes de distanciation sociale.

“Vous ne respectez pas la distanciation sociale”

L’incident s’est produit lundi 26 juillet au Crystal Beach Suites, établissement situé à Miami Beach. D’après le Miami Herald, Douglas Marks se trouvait dans le hall de l’hôtel lorsqu’il a remarqué une mère et son fils assis côte à côte sur un canapé.

L’individu âgé de 29 ans s’est alors approché d’eux et leur a lancé : “Vous ne respectez pas la distanciation sociale”, avant de leur demander de quitter les lieux. La mère, une dénommée Veronica Pena, et son fils ont d’abord ignoré cet inconnu peu avenant.

D’étranges explications

Selon le témoignage de Veronica Pena, le jeune homme a alors dit à haute voix : “Laissez-moi m'occuper d'eux, j'ai deux personnes ici qui ne suivent pas les instructions”, sans toutefois qu’il soit possible de déterminer à qui il s’adressait. Dans la foulée, Douglas Marks a sorti une arme à feu et tiré à plusieurs reprises, sans heureusement faire de blessé.

Interpellé plus tard par les forces de l’ordre, l’individu a reconnu les coups de feu, mais livré d’étranges explications. Il a en effet affirmé avoir agi ainsi parce qu’il était suivi et avoir demandé à la réception de l’hôtel d’appeler les urgences, avant de tirer “quatre coups de semonce”.