Belgique : Après les regrets du roi Philippe, la rue Partice Lumumba inaugurée à Charleroi Nord


Belgique : Après les regrets du roi Philippe, la rue Partice Lumumba inaugurée à Charleroi Nord








La République Démocratique du Congo (RDC) et son ancienne métropole, la Belgique se sont inscrites dans la voie du réchauffement de leurs relations.

En effet, après les profonds regrets du roi des belges, Philippe présentés aux congolais le 30 juin, à l’occasion de la commémoration du 60 ième anniversaire de l’indépendance, la rue » Partice Lumumba » (ancienne rue Pastur) a été inaugurée, jeudi 02 juillet, dans le quartier Charleroi Nord, en Belgique, en présence du Bourgmestre Carolo Paul Magnette et de différents responsables d’associations.


Ainsi, les nouvelles plaques de la rue ont été dévoilées, honorant ainsi le tout premier premier ministre congolais, l’un des artisans de l’indépendance de la RDC, alors Congo-Belge.

A cette occasion, la représentante du Collectif Mémorial et Lutte contre les discriminations a affirmé que cette rue devait faire la fierté de tous les Afro-descendants.


Il faut noter que sous l’impulsion notamment du conseiller communal socialiste Gaëtan Bangisa qu’en décembre 2017, la ville de Charleroi avait décidé de transformer la rue Pastur en Charleroi-Nord en rue Patrice Lumumba.



Une rue Patrice Lumumba, en hommage au héros de l'indépendance, inaugurée en présence d'un de ses fils. (© @steeviejobs)

Rappelons que dans son message adressé au Président congolais, le roi des Belges, Philippe a présenté, pour la première fois, les profonds regrets de son pays sur tous les actes de cruauté subis par les congolais sous la colonisation.

« A l’époque de l’Etat indépendant du Congo, des actes de violence et de cruauté ont été commis. Ils pèsent encore sur notre mémoire collective. La période coloniale qui a suivi, a également causé des souffrances et des humiliations. Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés », avait-il écrit dans son message à l’occasion de la commémoration du 60 ième anniversaire de l’indépendance de la RDC.