Procès 100 jours : le gouvernement a pris des dispositions pour faire face à tout mouvement pouvant résulter du verdic




Procès 100 jours : le gouvernement a pris des dispositions pour faire face à tout mouvement pouvant résulter du verdict








Sauf changement de dernière minute, le verdict du procès opposant le ministère public au directeur de cabinet Vital Kamerhe et ses deux co-accusés sera prononcé ce samedi 20 juin. Pour faire face à toutes manifestations pouvant résulter du verdict de ce procès inédit, le gouvernement affirme avoir pris des dispositions sécuritaires nécessaires.

C'est ce qu'indique le compte rendu de la 36e réunion du conseil des ministres,présidée, en visioconférence par le Chef de l'État, Félix Tshisekedi.

C'est sous un climat caractérisé principalement par des tensions que les juges vont se prononcer sur la culpabilité ou non de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l'État et ses coaccusés, poursuivis pour détournement de deniers publics et autres griefs.

À Bukavu, fief de Vital Kamerhe, les manifestations à répétition sont organisées par des militants de son parti pour exiger son acquittement.