Procès 100 jours: déçus du jugement, les avocats de Vital Kamerhe promettent d'aller en appel




Procès 100 jours: déçus du jugement, les avocats de Vital Kamerhe promettent d'aller en appel







Le directeur de cabinet du Chef de l'État, Vital Kamerhe, est condamné à 20 ans de travaux forcés et 10 ans d'inéligibilité pour détournement "de plus de 48 millions de dollars américains". Le tribunal a prononcé le jugement ce samedi 20 juin 2020. Me Kabengela, avocat de Vital Kamerhe, a annoncé que son client va aller en appel.

Selon lui, le tribunal n'a pas su prouver que son client a détourné des fonds alloués au programme des 100 jours, dans son volet maison préfabriquée.


"Nous allons en appel. Ce juge n'a pas rendu la justice. Il a été condamné sur base des éléments non discutés aux audiences. Il n'a pas prouvé de quelle manière Vital Kamerhe a détourné l'argent", a annoncé à la presse Me Kabengela.

Et de poursuivre : "le Tribunal a condamné des personnes qui n'ont jamais fait partie du procès, en ordonnant la confiscation des fonds contenus dans les comptes bancaires de Hamida Chatur et Soraya Mpiana, alors qu'il aurait dû ouvrir les débats".

Dans son jugement en défaveur de Vital Kamerhe, le tribunal décidé l'interdiction à ce dernier d'accès aux fonctions publiques et paraétatiques, quel qu'en soit l'échelon et la privation du droit à la condamnation ou à la libération conditionnelles et à la réhabilitation dont le but est de faire bénéficier le coupable des avantages.

Le tribunal a également exigé la saisie des fonds contenus sur les comptes d'Hamida Shatur, Soraya Mpiana ainsi que ceux de Daniel Masaro,respectivement femme, belle-fille et cousin du condamné.