Lois Minaku - Sakata : les FPAU constatent que le FCC veut barrer la route au retour à l'État de droit en RDC




Lois Minaku - Sakata : les FPAU constatent que le FCC veut barrer la route au retour à l'État de droit en RDC








Les Forces politiques et sociales alliées à l'UDPS constatent que son partenaire de la coalition, le Front commun pour le Congo (FCC) cherche, dans les trois propositions de loi initiées par Aubin Minaku et Gary Sakata, à nuire aux avancées significatives constatées dans le retour à l'État de droit en République démocratique du Congo.

C'était à l'issue d'une réunion tenue ce dimanche 28 juin 2020, à leur siège dans la commune de Kasa-Vubu.

A cette même occasion, ces forces ont noté aussi que ces propositions de loi portent une grave entrave en ce qui concerne la séparation nette des trois pouvoirs traditionnels.

Elles constatent également que le camp politique de Joseph Kabila "cherche à interrompre la ligne droite en essayant de transformer les magistrats en caisse de résonance du ministre de la Justice".

Elles encouragent par ailleurs le peuple congolais "qui a témoigné devant l'opinion nationale et internationale son attachement à l'État de droit dans ses manifestations populaires à travers le pays" et lui demandent de rester vigilant en s'appuyant sur les articles 63 et 64 qui défendent le pays et l'intégrité territoriale.

Ces alliés de l'Udps ont, enfin, réitéré leur soutien et accompagnement au président de la République Félix Tshisekedi.