Le président de la FECOFA dépose une plainte contre inconnu pour utilisation abusive de son compte Twitter




Le président de la FECOFA dépose une plainte contre inconnu pour utilisation abusive de son compte Twitter








Le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani, a porté, mercredi, une plainte contre inconnu au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe pour utilisation abusive de son compte twitter, renseigne la Direction de communication de cette instance sportive.

Il s’agit d’une personne non autrement identifiée qui a ouvert un faux compte Twitter en son nom, et qui publie sans cesse des informations compromettantes à la personne de Constant Omari, qui est aussi membre du Conseil de la Fédération internationale de football association (FIFA) et 1er Vice-président de la Confédération africaine de football (CAF).


Sérieusement préoccupé, Constant Omari explique que cet incivique a commencé d’abord par pirater son compte Facebook : « depuis un certain moment, il y a une certaine délinquance qui se signale à travers le montage des faux comptes Twitter. Par moment, ils piratent aussi les comptes Facebook et ils m’ont fait à plusieurs reprises en mon nom. Un faux compte Twitter a été créé (@présidentOmari) qui n’est pas le mien. Et à travers ce compte, on a distillé tweets compromettants en mon égard, s’attaquant à certaines autorités ci et là. J’estime que la gravité de la chose voulait effectivement que je puisse déposer plainte pour qu’une fois pour toute, on puisse mettre un terme à ce genre de délinquance où les gens ne mesurent pas réellement la conséquence de ce qu’ils sont en train de poser comme acte», a-t-il au sortir du Parquet.

Constant Omari a été accompagné Emmanuel Kande, Secrétaire national de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), qui en sa qualité d’Avocat, rassure que le Procureur Général de la Gombe s’est engagé à mobiliser les moyens nécessaires afin de traquer l’auteur de cette usurpation d’identité qui nuit à la dignité de son client.