Le FCC appelle à une « réévaluation de la coalition et de la marche du pays »




Le FCC appelle à une « réévaluation de la coalition et de la marche du pays »







Le Front commun pour le Congo ( FCC) appelle à une « réévaluation de la marche du pays et de la coalition ». C'est ce qui ressort d'une réunion " d’urgence et importante » de la conférence des présidents de cette plateforme, organisée ce dimanche 28 juin.

« La conférence des présidents s’est réunie avec ses représentants au sein des institutions. Une analyse froide a été faite et, en un mot, ça appelle une évaluation générale du cadre de gestion du pays. Au terme de cette évaluation, l’opinion sera fixée », a déclaré le coordonnateur du FCC Néhémie Mwilanya.

Cette réunion de la plateforme de Joseph Kabila intervient dans un contexte tendu. Elle a été convoquée au lendemain de l’interpellation du Vice-Premier ministre, en charge de la justice, Célestin Tunda ya Kasende, auditionné quelques heures par le parquet général près la Cour de cassation, avant d’être relâché.

Par ailleurs, le coordonnateur du FCC a condamné cette arrestation et a estimé qu’il y a comme une démarche de désacralisation des institutions et des pouvoirs régaliens détenus par les membres du FCC.