Guerre de succession au PALU, Godefroid Mayobo s'oppose à Dorothée Gizenga




Guerre de succession au PALU, Godefroid Mayobo s'oppose à Dorothée Gizenga








Godéfroid Mayobo


Le secrétaire permanent adjoint du Parti lumumniste unifié (Palu) accuse Dorothée Gizenga, fille d'Antoine Gizenga, "de faire du parti un bien familial" après le décès de son frère, Lugi Gizenga, enterré il y a 24 heures.

Voulant "une succession légitime", Dorothée Gizenga a appelé à la tenue d'un Congrès extraordinaire. Seul problème, selon Godéfroid Mayobo, "le Congrès est bien défini. Ce sont les membres du bureau politique, les secrétaires provinciaux… et les Chefs de sections (qui l'organisent). Dorothée ne l'est pas".

Et de s'interroger: "comment est-ce que quelqu'un qui n'as pas qualité peut organiser ce Congrès?".


Alors que Dorothée Gizenga a demandé à tous les cadres du Palu de se ranger dernière elle, Godefroid Mayobo refuse et affirme se ranger "derrière ce que le Palu a prévu de manière régulière. Le Palu a prévu un Congrès convoqué par le président du secrétariat exécutif composé des membres du bureau politique. Moi. Je le suis, Dorothée ne l'est pas. Je ne peux me ranger derrière quelque chose d'irrégulier et qui n'existe pas".

Sur top_congo fm, il dénonce aussi "la présence policière" qui empêche tout accès au siège du parti à Debonhomme dans la commune de Matete.

Il accuse ouvertement ne "le ministre des Transports. Il veut créer le désordre alors qu'il est nominé par le Palu".