Des révélations troublantes sur la mort du juge Raphaël Yanyi




Des révélations troublantes sur la mort du juge Raphaël Yanyi







Raphaël Yanyi Ovungu


À en croire, le journal "Jeune Afrique", avant sa mort, le juge Raphaël Yanyi Ovungu s’est rendu à au moins deux rendez-vous avec des officiels de la présidence de la République.

Le premier au Palais de la nation et le deuxième dans un lieu inconnu. De quoi donner de la matière à l’enquête en cours sur la mort du fameux magistrat. Ce dernier était juge président dans la composition ayant en charge le procès Vital Kamerhe.

D’après les résultats de l’autopsie publiés par le Vice-premier ministre et ministre de la Justice, Célestin Tunda ya Kasende, le juge Yanyi est mort d’un traumatisme intracrânien. En outre, des substances toxiques non létales ont été trouvées dans son corps. Selon certaines sources, la famille de l’illustre disparu remettent en cause les résultats de cette autopsie.

Dans l’entretemps, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe siégeant en audience foraine à la Prison centrale de Makala par le truchement du juge président Pierrot Bankenge Mvita a rendu son verdict. 20 ans de prison pour Kamerhe, 10 ans pour Sammih Jamal et 2 ans pour Jeannot Muhima. Ces peines sont assorties d’autres supplémentaires.