Condamnation Vital Kamerhe : Daniel Shekomba parle d’un règlement des comptes politiques





Condamnation Vital Kamerhe : Daniel Shekomba parle d’un règlement des comptes politiques








Alain Daniel Shekomba


Après la condamnation de Vital Kamerhe à 20 ans de prison et 10 ans de non accès aux fonctions et de droit de vote pour détournement des deniers publics, les réactions continuent de tomber dans la classe politique congolaise.

Pour l’ancien candidat aux élections présentielles de décembre 2018, Alain Daniel Shekomba, le président de la République Félix Tshisekedi a voulu seulement se ‘’débarrasser’’ d’un allié gênant pour préparer les élections de 2023.


Il parle d’un procès de règlement des comptes qui n’a rien à voir avec la justice, car pour lui, un directeur de cabinet n’a pas des ordres personnels à donner aux ministres sans que le chef de l’état n’en soit informé.

” Comme Félix avait signé un accord pour que Kamerhe représente CACH en 2023. La meilleure façon de faire pour rassurer son partenaire Joseph Kabila c’était de régler les comptes politiques à Kamerhe. Je ne vois pas comment vital Kamerhe qui était un directeur de cabinet avoir le pouvoir de donner les ordres aux ministres et à la banque central sans l’aval de son chef. Je pense que c’est un règlement des comptes politique et ça n’a rien avec la justice. Les personnes qui méritent d’être à la prison c’est bien Joseph Kabila et son allié Félix Tshisekedi car ils n’ont pas respecté la constitution et qui a mis en congé technique le gouvernement Tshibala pour se permettre de piller le pays“, a-t-il martelé.

Alain Shekomba fait savoir que Félix Tshisekedi sortira le meilleur perdant dans ce complot contre un allié, étant donné que le seul allié qui lui reste c’est le FCC de Joseph Kabila, et qui ne peut en aucun cas laisser ce dernier remporter les élections de 2023.