60 ans de l'indépendance de la RDC : Isabelle Tshombe revendique le rapatriement du corps de son père





60 ans de l'indépendance de la RDC : Isabelle Tshombe revendique le rapatriement du corps de son père







Isabelle Malik Ruth Tshombe, fille de l’ancien Premier-Ministre congolais Moïse Tshombe, a profité de la commémoration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, pour attirer l’attention de toute la communauté nationale sur la nécessité de la restauration de la mémoire de son père biologique et en insistant sur le rapatriement de son corps.

Dans un tweet publié la veille du mardi 30 juin 2020, la Vice-Ministre honoraire aux Affaires sociales et à la Coopération régionale sous le régime du feu Président Laurent-Désiré Kabila, a rappelé qu’on totalisait 51 ans jour pour jour après la disparition de son père biologique, l’un des pères de l’indépendance de la RDC dont le corps est enterré en dehors de la terre de ses ancêtres.

« Il est grand temps qu’il repose sur la terre de son combat et de sa passion et que sa vérité soit proclamée », a-t-elle martelé.
Dans la même optique, Isabelle Tshombe a fait un bref récapitulatif retraçant le parcours de son père qui ne devrait pas rester toujours dans les oubliettes et continuer à être altéré.

« Il y a 51 ans, la RDC perdait l’un des pères de l’indépendance, l’unique Président du Katanga, l’un des plus grands Premiers Ministres de la République, le Président de la CONAKAT puis CONACO », a-t-elle mentionné.

Pour rappel, Moïse Kapend Tshombe fut le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo pendant 15 mois (de 1964 à 1965), après avoir dirigé pendant la période allant de septembre 1960 à 1963, en qualité de Président de l’Etat du Katanga. Il est décédé d’une crise cardiaque le 29 juin 1969, en Algérie, où il était en exil.