Kinshasa : reprise d’activités à la commune de Ngaliema




Kinshasa : reprise d’activités à la commune de Ngaliema






Les activités ont repris ce lundi 30 mars à la maison communale de Ngaliema (Kinshasa). Elles étaient interrompues depuis le 5 février, à la suite d’un blocus imposé par des militants de l’UDPS.

« Nous avons repris avec les services. Ce sont les autorités qui ont trouvé solution à ce problème. Nous travaillons pour le bien de tout le monde. Je suis reconnaissant à toutes ces autorités qui ont permis ce dénouement : le président de la République, le ministre de l’Intérieur, le gouverneur de la ville et le ministre provincial de l’intérieur », a indiqué Jeremy Dueme, bourgmestre intérimaire de Ngaliema.

Les activités ont été paralysées au niveau de l’administration à la maison communale de Ngaliema. Depuis le 5 février, aucun bureau n’était ouvert.

A la base de cette paralysie : des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti présidentiel, avaient investi la municipalité pour réclamer la réhabilitation du bourgmestre suspendu, Dieu-merci Mayibanzi Lwanga Divengi, membre de leur parti.

Dieu-merci Mayibanzi avait été suspendu pour trois mois par le gouverneur de Kinshasa pour n’avoir pas démoli les constructions anarchiques dans sa juridiction et n’avoir pas pris des mesures pour la matérialisation de l’opération Kin Bopeto.