Festival Amani : le ministre national de la culture et arts est arrivé à Goma ce jeudi 13 février 2020




Festival Amani : le ministre national de la culture et arts est arrivé à Goma ce jeudi 13 février 2020








Le ministre nationale des cultures et arts Jean-Marie Lukunji est arrivé à Goma, l’avant midi de ce jeudi 13 février 2020, via l’aéroport international de Goma.

Dès sa descente de l’avion, ce dernier a exprimé le mobile de sa présence dans cette ville, qui est de participer à la cérémonie annuelle du Festival Amani.

"J’arrive à Goma pour prendre part au festival Amani qui va se tenir dans quelques heures. C’est extrêmement important pour notre pays. J’ai toujours participé à beaucoup de festivals dans le monde, mais pas dans mon pays. Je me suis dit que c’est important de me rendre personnellement ici pour participer." A-t-il déclaré.

Sur la question de la nécessité de la délocalisation du Festival Amani, de Goma à Beni, Jean-Marie Lukunji indique que les gens qui proposent cette idée n’ont pas tort, mais les appellent à l’apaisement.

"Pour moi ils n’ont pas tort, mais ils n’ont pas non plus raison. Le festival doit se tenir dans un endroit où il y a la quiétude, et pour le moment vous le connaissez très bien, à Beni il y a de l’insécurité. On ne doit pas vendre seulement le visage noir du pays. Ailleurs on ne voit que les morts en RDC, pourtant dans la grande partie du pays il y a de la quiétude. C’est pourquoi nous devons profiter de cette occasion, pour montrer au monde entier qu’en RDC il n’y a pas que la guerre, les viols etc." ajoute-t-il.

Pour lui, il n’est pas mieux d’organiser ce festival à Beni, parce qu’il y a des faits imprévisibles qui peuvent surgir, et perturber l’activité.

Signalons qu’à quelques heures de la tenue du Festival Amani 2020, qui débute à Goma ce vendredi 14 février 2020, plusieurs invités de marque séjournent déjà en province, dans l’objectif de participer à cet événement culturel, qui va regrouper des milliers de personnes venues de différents coins du monde.