Interdiction de la marche de Lamuka, Steve Kivwata sur Gentiny Ngobila : "Il n’a pas ce pouvoir là"




Interdiction de la marche de Lamuka, Steve Kivwata sur Gentiny Ngobila : "Il n’a pas ce pouvoir là"








Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa n’a pas pris acte de la marche de la Coalition Lamuka projétée le 17 janvier à Kinshasa. Gentiny Ngobila estime qu’au regard du contexte politique actuel, cette manifestation " est susceptible de perturber l’ordre public".

Pour Stève Kivwata, " cette justification est tout simplement illégale parce que dans sa lettre, il ne se fonde sur aucune disposition, ni constitutionnelle, ni légale".

Dans une interview accordée mercredi 15 janvier, le Secrétaire Général du Nouvel Elan et Porte-parole du Coordonnateur de LAMUKA qui a confirmé la tenue de cette manifestation, affirme qu’il ne revient pas au Gouverneur Gentiny Ngobila de juger de l’opportunité de cette marche, qui du reste est organisée pour exprimer l’indignation contre la Balkanisation du Congo.

"On n’a pas fait de lui un évaluateur de l’opportunité de ladite marche. Il n’ a pas ce pouvoir là. C’est un ordre manifestement illégal. Ce jour-là, nous allons marcher et nous demandons aux policiers et aux bourgmestres qu’il a, lui le gouverneur appélé à nous empêcher de manifester, à ne pas exécuter cet ordre qui est manifestement illégal", a déclaré Stève sous un ton ferme

Il faut noter que cette marche a été appélée par Martin Fayulu, qui continue à se considérer comme le " président élu ", lors de son adresse à la nation le lundi 30 décembre 2019.