Rétro 2019 : les dates qui ont marqué l'actualité politique congolaise





Rétro 2019 : les dates qui ont marqué l'actualité politique congolaise






Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République


L'année 2019 a été marquée par beaucoup d'événements politiques en République démocratique du Congo dont voici les points saillants

10 janvier 2019 : le candidat à la présidentielle du 30 décembre, Félix Tshisekedi, proclamé président de la République au regard des résultats provisoires, par la Commission électorale nationale indépendante.



20 janvier 2019 : la Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la république



24 janvier 2019 : passation de pouvoir entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. Ce dernier fait un malaise en pleine cérémonie.



26 janvier 2019 : Joseph Kabila cède les bureaux à Félix Tshisekedi et quitte le Palais de la Nation.



24 février 2019 : décès du patriarche Antoine Gizenga.



2 mars 2019 : Félix Tshisekedi lance les travaux du programme de 100 jours à la place de l'Echangeur de Limete.



14 mars 2019 : les prisonniers politiques Franck Diongo et Firmin Yangambi libérés.



21 mars 2019 : le prisonnier politique emblématique Eugène Diomi Ndongala quitte le Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa.



20 mai 2019:
- Ilunga Ilunkamba est nommé Premier ministre, quatre mois après l'arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir ;



- l'opposant Moïse Katumbi regagne la RDC après plusieurs années d'exil.



30 mai 2019 : la dépouille d'Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles, est rapatriée à Kinshasa.



26 août 2019 : Ilunga Ilunkamba publie son gouvernement composé de 66 membres.



26 septembre 2019 : pour sa toute première fois, le président Félix Tshisekedi prend la parole du haut de la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU.



13 décembre 2019 : le président de la République s'exprime, pendant 2h38', devant les deux chambres du parlement réunies en Congrès, dans le cadre de l'adresse à la nation.



15 décembre 2019 : le Parlement adopte le budget de l'Etat pour l'exercice 2020, évalué à 11 milliards $US.