Dunia Kilanga soutient que ces propos sur l’élection de Félix Tshisekedi ont été « changés »


Dunia Kilanga soutient que ces propos sur l’élection de Félix Tshisekedi ont été « changés »









Le secrétaire national en charge de la mobilisation du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Dunia Kilanga, décrie la connotation portée sur son discours en rapport avec l’élection de Félix Tshisekedi à la présidence de la république. Loin de cette démarche pouvant nuire à la coalition, ses propos étaient plutôt « de nature à consolider la coalition au pouvoir », contrairement à l’interprétation qui en découle, soutient-il.

Pour ce cadre du PPRD, ses « propos ont été sortis du contexte, dénaturés et amplifiés par les ennemis de la coalition FCC-CACH qui cherchent à les diviser », c’est ainsi qu’il a été incompris, se justifie-t-il sur une nouvelle vidéo postée mardi 19 novembre.

Félis Tshisekedi, disait-il, lors de sa première sortie le 17 novembre, « était élu président aujourd’hui par la volonté de son prédécesseur, Joseph Kabila, et non par les résultats publiés par la commission électorale nationale indépendante ».

Entre les allégations initiales et le recadrage y apporté, la classe politique congolaise avait sévèrement fustigé ces propos au point d’exiger des sanctions à l’encontre de son auteur.

C’est le cas du président du parti Nouvelle génération du Congo (Nogec), Constant Mutamba, qui avait appelé le PPRD à sanctionner son secrétaire national en charge de la mobilisation pour ses propos outrageants envers le chef de l’État.

Alors que le Parti socialiste de Daniel Mwana-Nteba annonçait, ce mardi 19 novembre à Ouragan FM, déposer une plainte avant la fin de cette semaine, contre Dunia Kilanga, au parquet général près la cour d’appel de la Gombe pour outrage au chef de l’État.