Goma: Katumbi exige des enquêtes sérieuses sur la mort de Luc Nkulula et Rossy Mukendi




Goma: Katumbi exige des enquêtes sérieuses sur la mort de Luc Nkulula et Rossy Mukendi








Moïse Katumbi à la tombe de Luc Nkulula


Le président de la plateforme « Ensemble » Moïse Katumbi poursuit ce Dimanche 27 Octobre avec sa tournée dans la Province du Nord-Kivu.

Pour cette deuxième journée, Moïse Katumbi a d’abord participé à une messe qui a été dite au sanctuaire d’adoration de Goma.

Quelques heures après, ce dernier s’est en suite rendu à la tombe de Luc Nkulula au cimetière Makao où il repose à jamais. Ici, Katumbi a rendu hommage a ce vaillant militant dea LUCHA décédé dans un incendie qualifié de « criminel » par ses collègues.

« Nous tous nous appartenons aux mouvements citoyens, les mouvements citoyens c’est pour tou le peuple Congolais. Si ce jeune est décédé, c’est parce qu’il aimait bien son pays, et il y a des gens qui ne voulaient pas le changement , mais Dieu seul est le seul juge , et nous devons tous prier pour militer pour le changement en dénonçant le mal » a dit le président de « Ensemble » a dit le président de « Ensemble »

Katumbi appelle les congolais à réclamer la vraie justice durant leur vie sur la terre.

« Nous n’allions pas accepter de troisième faux pénalty. Sur toute l’étendue il y a plusieurs combattants qui sont tombés sur le chamchamp de bataille et pour moi ils ne sont pas morts ils restent vivants en moi » a-t-il insisté.

Il a ensuite promis de rencontrer plusieurs autres familles des victimes y compris la famille du feu Luc Nkulula décédé il y a quelques années et les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA).

En venant à la tombe de Luc Nkulula, Katumbi pense que celui-ci s’est sacrifié pour le combat de la démocratie en RDC , Il a fini en axant son message sur la lutte afin d’apporter un changement positif dans le pays.

Après cette visite, Katumbi s’est rendu aussi au centre de santé Kibati pour visiter des patients internés dans la structure médicale.