Bukavu: Moïse Katumbi nie tout rapprochement avec Joseph Kabila




Bukavu: Moïse Katumbi nie tout rapprochement avec Joseph Kabila







L’opposant congolais Moise Katumbi qui séjourne au Sud-Kivu depuis l’après midi de ce mercredi 30 octobre dans le cadre de sa tournée intitulée « Safari » a nié tout rapprochement avec l’ancien Président Joseph Kabila et dit que ce qui circule n’est que de l’intox.

Il l’a dit au cours d’un meeting qu’il a tenu ce même mercredi à la place Major Vangu devant une foule immense venue l’attendre.

« Moi je suis du coté de la population, ce que vous suivez des gens raconter c’est de l’intox. Moi et nous sommes un, je ne peux donc pas vous trahir » a donc répondu Moise à la femme qui a posé la question de savoir ce que lui dit de ce qui circule sur son rapprochement avec l’ancien président.

Moïse Katumbi a rassuré les habitants venus nombreux l’écouter qu’il est et reste à l’opposition où il sera entrain de plaider et faire pression aux dirigeants actuels pour qu’ils améliorent les conditions de vie des habitants notamment l’accès à l’eau et à l’électricité ainsi que le droit au salaire décent.

« on m’a dit que vous avez un problème du courant électrique et même de l’eau vous n’en avez avez pas, c’est pourquoi d’ailleurs je vais rester à l’opposition pour que nous continuons à tirer sur les oreilles de ceux qui nous dirigent c’est à dire le gouvernement afin qu’il donne ce qui est nécessaire pour le peuple » a-t-il

Le chairman de la plateforme « Ensembl » a, en outre annoncé la création de son parti politique qui selon lui, sera un parti du peuple.
« Je viens créer un grand parti politique, votre parti politique », a-t-il annoncé à la population avant de demander si elle était d’accord à sa création.

En fustigeant le fait qu’il a été empêché de postuler en 2018, Moïse Katumbi a indiqué qu’il reste avec une dette de la population, une dette qu’il voulait payer en cette période. Il a demandé à la population d’oublier le passé et de regarder vers l’avenir.

Pour rappel, un article paru dans le journal Jeune Afrique la semaine dernière faisait état d’un certain rapprochement entre Joseph Kabila et son ancien compagnon, l’actuel opposant Moïse Katumbi pour une éventuelle coalition avant les élections de 2023.