Tshisekedi répond à Fayulu : "Je n’aime pas qu’on me prenne pour un usurpateur"




Tshisekedi répond à Fayulu : "Je n’aime pas qu’on me prenne pour un usurpateur"





Le président de la république, Félix Tshisekedi déclaré, ce dimanche 22 septembre sur TV5 qu'après son élection à la magistrature suprême, il n'a pas rencontré Martin Fayulu, qui réclame toujours la vérité des urnes et l’accuse d’avoir été « nommé » par son prédécesseur Joseph Kabila.

« Je n’aime pas qu’on me prenne pour un usurpateur. Ses propos me font mal. Mais c’est aussi cela la démocratie. J’attends toujours qu’il apporte les preuves de sa victoire », a-t-il dit dans son long entretien accordé au média français.

Pour Félix Tshisekedi, les violences qui ont émaillé la période post-electorale, avaient été causées par certains membres de l’opposition qui agitent,selon lui, la fibre tribale.

« Il y a certains malins qui se disent opposants, ou qui ont prétendu avoir remporté les élections, qui ont agité la fibre tribale. Ils ont joué sur ça et ont poussé certains Congolais à en attaquer d’autres jusqu’à en tuer », a-t-il déclaré.

Pour mettre un terme à cette fibre tribale, Félix Tshisekedi a dit avoir créé une agence qui se charge du changement des mentalités.

« La mentalité actuelle au Congo est aussi à la base de nos problèmes », a ajouté le président de la République.

Dans une récente déclaration faite à l'occasion de la journée
de la démocratie, Martin Fayulu avait,une fois de plus, considéré l'élection de Félix Tshisekedi comme " le fruit d' une escroquerie électorale".