Martin Fayulu : "Qu'on arrête d'harceler l'honorable Mike Mukebayi. Il ne faut donc pas étouffer la vérité"




Martin Fayulu : "Qu'on arrête d'harceler l'honorable Mike Mukebayi. Il ne faut donc pas étouffer la vérité"





Martin Fayulu Madidi


C'est en ces termes que Martin Fayulu a réagi après la levée d'immunité du député Mike Mukebayi par le bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) pour le mettre à la disposition de la justice.

Dans un message posté ce jeudi 12 septembre 2019 publié sur son compte Twitter, le candidat de Lamuka à la présidentielle du 30 décembre dernier, dénonce ce qu'il qualifie "d'harcèlement" contre l'élu de Lingwala.

"Aujourd'hui comme hier, la justice est toujours instrumentalisée. Qu'on arrête d'harceler l'honorable Mike Mukebayi. Le peuple qui l'a élu a le droit de savoir ce qui se passe dans la gestion de la ville de Kinshasa. Il ne faut donc pas étouffer la vérité", a-t-il écrit.

Il sied de noter que lors de sa récente intervention sur les ondes d'une radio émettant à Kinshasa, le président de l’APK Godé Mpoyi Kadima, a fait savoir que la levée d’immunité de Mike Mukebayi faisait suite à une demande du parquet de la Gombe. Selon lui, l’élu de la commune de Lingwala fait l'objet de plusieurs plaintes, notamment pour « diffamation et injures publiques, émanant de diverses personnalités », avait-il souligné.