Les travaux de mutation d’Ensemble de Katumbi en parti politique annoncés le 20 septembre à Lubumbashi




Les travaux de mutation d’Ensemble de Katumbi en parti politique annoncés le 20 septembre à Lubumbashi




Moïse Katumbi Chapwe, président de l'Ensemble pour le Changement


Moise Katumbi lance pour bientôt sa propre machine politique. Une grande machine politique qui sera l’oeuvre d’une fusion de plusieurs forces politiques qui croient aux idéaux de Katumbi pour un meilleur Congo de demain.

Les cogitations débutent lors des travaux annoncés le 20 septembre prochain à Lubumbashi.

Le chef de file de Ensemble, regroupement politique, Moise Katumbi réunit les leaders de la plateforme pour amorcer la mutation. Il s’agit d’abord le premier cercle où on parle du MS de Pierre Lumbi, de l’ARC d’Olivier Kamitatu, du PND de Salomon Idi et d’autres partis politiques.

L’exercice ne sera pas facile. Si les uns ont accepté la fusion directement, les autres poseraient encore des préalables. Il y a aussi des leaders de certains partis politiques membres de Ensemble qui souhaiteraient garder leurs labels et évoluer comme alliés.
Toutes ces questions seront étudiées et finalisées.

Mais, beaucoup se sont déjà alignés sur la vision de Katumbi de former un grand parti politique qui réunira des millions des congolais autour des valeurs de paix, de justice, de démocratie pour assurer le développement rapide du pays.

A Lubumbashi, tout partira de l’évaluation. Un examen approfondi sera fait sur la marche de la plateforme et après viendra le chronogramme de mise en œuvre.

Katumbi, un leadership éclairé

Le leadership de Katumbi démontre son ancrage à travers le pays. Partout en RDC, le président du TP Mazembe est réclamé. Il le sait. Voilà pourquoi, il veut se rapprocher davantage de sa base avec une grosse machine politique qui aidera le pays à avancer.

Katumbi ne se soucie que d’une seule chose : le bien-être de la population. Que le Congo avance et retrouve sa place dans le concert des nations. Un de ses proches explique que si Katumbi avait séduit le pays avec ses multiples réalisations à la tête de l’ancien Katanga mais avec son parti Ensemble, une fois au pouvoir, le peuple congolais peut déjà mieux espérer.

D’ailleurs, Ensemble est la première force politique de la coalition Lamuka et de toute l’opposition en termes d’élus. S’il a pesé énormément dans le rayonnement de Fayulu lors de la présidentielle passée, on voit déjà que sera Ensemble, parti politique.

Chez Katumbi, tout est mesuré. L’homme a le sens de l’organisation et ses ambitions d’un grand politique sont clairement affichées. Un radical opposant a indiqué que le parti Ensemble de Katumbi sera le plus implanté de la république avec des représentations à travers le monde entier.

Lors de sa tournée dans le Grand Katanga, Katumbi avait déjà donné le ton

En faisant la ronde dans le Grand Katanga, Katumbi a prouvé qu’il gardait sa popularité intacte malgré sa longue absence au pays. Les marées humaines enregistrées lors deux voyages ratés au Nord-Kivu sont une preuve sur la réelle dimension de Katumbi. A voir les grappes humaines qui escortent le chairman du TP Mazembe à chacune de ses descentes sur le terrain, le nouveau parti risque de refuser du monde.

La réputation de Katumbi grand leader l’a déjà précédé partout, indique un des alliés qui explique que l’adhésion des membres au nouveau parti sera automatique.

Avec l’implantation du parti, Katumbi fera le tour du pays. Il est vrai que le grand Katanga demeure sa rampe de lancement qui le conduira à la conquête des autres provinces, explique un professeur des Sciences politiques à l’Université de Kinshasa. La réalité, c’est que le travail abattu par Katumbi au Katanga a convaincu les congolais sur sa capacité à transformer le pays parce que, insiste-t-il, il a la volonté et la détermination nécessaire de le faire.