Bahati Lukwebo toujours loyal à Joseph Kabila (Musungayi)




Bahati Lukwebo toujours loyal à Joseph Kabila (Musungayi)








« Le professeur Bahati Lukwebo n’est pas contre l’autorité morale du FCC. Il reste toujours reconnaissant et respectueux de son Excellence Joseph Kabila, autorité morale du FCC que nous respectons tous et à qui nous présentons nos hommages les plus déférents », affirme ce vendredi 2 août, sur TOP CONGO FM, le rapporteur général de l’AFDC-A et porte-parole de la Conférence des partis et personnalités politiques de ce regroupement.

Rémy Musungayi exhorte à « ne pas confondre les querelles de leadership, entre les ressortissants d’une même province », avec la « loyauté » de l’AFDC-A « envers son Excellence Joseph Kabila ».

Il note même que « Joseph Kabila Kabange est un patrimoine commun. Personne n’a le droit de s’en approprier. Le professeur Bahati Lukwebo reste respectueux de la dignité de son Excellence Joseph Kabila Kabange ».

Quota de l’AFDC-A au gouvernement Ilunga

« L’autorité morale de l’AFDC-A a participé activement aux travaux de concertations qui ont eu lieu entre le FCC et le CACH », rappelle-t-il.

« Dans ce cadre, il a été réservé un quota à chaque regroupement, notamment à l’AFDC et alliés, piloté par son président statutaire le professeur Bahati Lukwebo », insiste l’ancien ministre de l’industrie de Joseph Kabila.

Alors que plusieurs sources parlent d’une « vice-primature et de 4 ministères », Rémy Musungayi refuse « d’entrer dans les secrets de la répartition ».

Il insiste tout simplement sur le fait que « toutes les lois reconnaissent aujourd’hui Bahati Lukwebo comme étant autorité morale ayant la légitimité et la légalité pour engager l’AFDC et alliés ».

Pour le FCC, Modeste Bahati Lukwebo, n’étant pas signataire de la déclaration finale sanctionnant les négociations entre ce regroupement et le CACH, n’a donc aucune part au sein du gouvernement Ilunga.