Face à Thambwe : Bahati compte sur les Tshisekedistes




Face à Thambwe : Bahati compte sur les Tshisekedistes








Alexis Thambwe Mwamba, désigné par Joseph Kabila pour prendre la tête du Sénat, devra faire face à la candidature inattendue de Modeste Bahati Lukwebo, issu de l’AFDC-A, un parti pourtant membre du Front commun pour le Congo (FCC), de l’ancien président congolais. Et ce dissident du FCC compte bien obtenir des voix auprès des partisans de Félix Tshisekedi.

Alexis Thambwe Mwamba pensait-il que la partie était gagnée d’avance ? Qu’il lui suffirait d’avoir le soutien de Joseph Kabila pour être porté à la tête du Sénat ? Le 2 juillet, le Front commun pour le Congo (FCC) a fait de lui soncandidat pour présider la chambre haute du Parlement. Les jours qui ont suivi, les commentateurs ont été quasi unanimes à considérer que cet ex-ministre de la Justice, réputé proche de l’ancien président, allait – par ce simple fait – être propulsé au perchoir. Bien entendu, le stratège Bahati a compris cette donne. C’est pourquoi, il appelle les sénateurs à choisir la voie de la raison et du changement en faisant lui-même son mea culpa.

Bahati, candidat du changement

Modeste Bahati, autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) a déposé, lundi 22 juillet, sa candidature à la présidence du bureau définitif du Sénat. Dans une déclaration faite à la presse après le dépôt de son dossier, il dit ‘’ donner le go pour le changement.’’ A cette occasion, le candidat a affirmé que ce sont les autorités du pays, dont il a fait partie dans un passé récent, qui ont fait que la nation ne puisse pas décoller. Son vœu est d’emprunter une autre voie de changement pour le bien de la population.

Bahati Lukwebo invite tous les sénateurs à ne pas ‘’ se laisser intimidés’’ lors de l’élection du bureau définitif prévue samedi 27 juillet.

Bahati appelle au travail

Il pense qu’il est temps de se ‘’ consacrer définitivement au travail pour améliorer les conditions de vie de nos citoyens et de nos citoyennes.’’

‘’Voilà pourquoi ma candidature est venue dans cet élan pour dire tout simplement que nous apportons notre pierre à l’édifice national, nous donnons un go pour qu’effectivement nous puissions briser le paradoxe d’un pays potentiellement riche, mais malheureusement, avec un peuple pauvre’’, a-t-il renchéri.

Le sénateur indique qu’il faut briser ce paradoxe pour que désormais les ressources et les richesses de ce pays puissent profiter à un plus grand nombre et que nous puissions décoller une fois pour toute vers l’émergence.

L’ancien premier ministre Samy Badibanga va concurrencer Evariste Boshab à la première vice-présidence. Marie Josée Kamitatu de G7 (Opposition) s’est engagée pour la course au poste de rapporteur adjoint.

Thambwe et le FCC sereins

Le Front Commun pour le Congo a déposé ce lundi 22 juillet les dossiers de candidatures de ses candidats aux différents postes du bureau définitif du Sénat. Le ticket FCC est constitué d’Alexis Thambwe Mwamba comme candidat président, Evariste Boshab (PPRD) et John Tibasima (AAB) respectivement candidats 1er vice-président et 2ème vice-président. Maurice Kahumba (PPRD) est proposé candidat rapporteur, Eric Rubuye (ACO) comme questeur, tandis que Jean-Pierre Zagbalafio de l’ATD questeur adjoint.

C’est Néhémie Mwilanya en sa qualité de coordonnateur du FCC qui a procédé à cet exercice aux côtés des candidats précités.

‘’ Nous sommes heureux en tant que FCC aujourd’hui de déférer à cette obligation de dépôt de nos candidatures des membres de notre ticket au bureau du sénat, un ticket qui est complet. Des personnes identifiées comme œuvrant pour l’intérêt de ce pays, comme mettant en avant plan l’intérêt national conformément en son dicton bien connu, le Congo d’abord. Nos candidats vont s’exprimer pour démontrer le profil qui est le leur, l’expérience qu’ils ont accumulée à différents niveaux de responsabilité dans ce pays sera mis à la disposition du sénat pour qu’il puisse jouer son rôle institutionnel dans la transformation de ce pays sur les différentes réformes qui vont être engagées par le gouvernement’’, a déclaré au sortir du dépôt Néhémie Mwilanya Wilonja. Celui-ci espère qu’au-delà des sénateurs FCC, d’autres sénateurs éliront leur ticket.

‘’ Nous sommes majoritaires au sénat et notre campagne nous allons la battre auprès d’abord de notre base électorale qui est bien connue. Evidemment que cette base va s’élargir parce qu’au vu du profil de nos candidats nous ne doutons pas que les sénateurs qui ne sont pas de notre famille politique vont accorder leurs suffrages à nos candidats’’, a martelé le coordonnateur du FCC l’air serein.

18 candidatures retenues

L’élection du Bureau définitif du Sénat est fixée au 27 juillet 2019. A l’ouverture lundi 22 juillet 2019 du dépôt des candidatures pour les sept postes à pourvoir, il y a eu 18 candidatures qui ont été enregistrées jusqu’à partir de 17h 14’. Il s’agit de : A. Présidence 1. Alexis Tambwe Mwamba 2. Modeste Bahati 3. Eric Makangu B. 1er Vice-Présidence 1. Samy Badibanga Ntita 2. Evariste Boshab 3. Révérend C. 2ème Vice-présidence 1. Tibasima Mbogemu Ateenyi 2. Michel Kanyimbo D. Rapporteur 1. Pr Kahumba 2. Fulbert Mabaya Gizi E. Rapporteur Adjoint 1. Marie-Jose Nsona Kamitatu F. Questeur 1. Me Guy Loando 2. Eric Rubuye 3. Bijou Goya G. Questeur Adjoint 1. Madeleine Nikomba 2. Moleka Jean de Dieu 3. Zagbalafio 4. Rolie Nzanzi Lelo Il sied de noter que la campagne électorale est prévue du mercredi 24 au jeudi 25 juillet 2019.