Élection du gouverneur au Sankuru: Lambert Mende va saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir l'invalidation de Joseph Mukumadi




Élection du gouverneur au Sankuru: Lambert Mende va saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir l'invalidation de Joseph Mukumadi




En dépit de la décision réhabilitant son principal adversaire pour le poste de gouverneur de la province du Sankuru, l'ancien ministre de la communication et des médias, Lambert Mende, ne s'avoue pas vaincu. Le jeudi 27 juin, il a annoncé qu'il va saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir l'invalidation de la candidature de Joseph Mukumadi.

Pour le président de la convention des congolais unis ( CCU), la décision réhabilitant son concurrent viole l'article 27 de la loi électorale qui prévoit que, lorsqu'une Cour d'appel a pris une décision concernant les contentieux des listes, cette décision est prise en dernier ressort et ne peut faire l'objet d'aucun recours.

L'élection du gouverneur et du vice-gouvrneur dans la province du Sankuru aura lieu le 10 juillet prochain, selon un nouveau calendrier de la Ceni rendu public le mardi 25 juin.

Cette élection a connu plusieurs rebondissements, suite notamment à l'invalidation de la candidature de Joseph Mukumadi par la Ceni, mais surtout parce que la candidature unique de Lambert Mende posait problème.

Initialement prévu le 10 avril dernier, comme dans toutes les autres provinces, ce scrutin n'a plus eu lieu dans la province du Sankuru et avait été renvoyé au 13 du même mois, avant d'être à nouveau programmé le 15.

Par la suite , Joseph Mukumadi, qui avait été invalidé pour motif qu'il détiendrait la nationalité française, a été réhabilité par le Conseil d'État. Décision qui sera néanmoins rejeté par le Conseil supérieur de la Magistrature.Les deux juridictions vont même entrer dans un bras de fer.


Il a fallu que le président de la république, Félix Tshisekedi, reçoive les notables du Sankuru pour que la Ceni publie ce nouveau calendrier et réhabilite la candidature de Joseph Mukumadi.