Clôture de la session à l'Assemblée nationale : la vraie raison de l'absence de Kabund




Clôture de la session à l'Assemblée nationale : la vraie raison de l'absence de Kabund








Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l'Assemblée nationale


Le vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a joué aux abonnés absents à la clôture de la session ordinaire de l'Assemblée nationale, le samedi 15 juin 2019.

Aucune raison officielle n'a été avancée pour justifier l’absence de Jean-Marc Kabund.

Selon les sources proches de son entourage, le 1er vice-président de l'Assemblée nationale est en froid avec la présidente de la chambre basse du parlement.

Jeannine Mabunda ne le consulte pas pour fixer les points à l'ordre du jour de la plénière de l'Assemblée nationale.

Lors des manifestations violentes des militants de l'UDPS au Palais du peuple pour protester contre l'outrage au président de la République, Félix Tshisekedi par le député Charles Nawej du Front commun pour le Congo (FCC), Jean-Marc Kabund avait affirmé qu'il n'a pas été consulté pour l'inscription à l'ordre d'une motion incidentielle contre les ordonnances du président de la République portant nomination des mandataires à la SNCC et Gécamines.

Le président intérimaire de l'UDPS ne digère plus le manque de considération dont il est victime de la part de Jeannine Mabunda.

En lieu et place d'une réunion de bureau avec la conférence des présidents pour fixer le point à l'ordre du jour, Jeannine Mabunda consulte les caciques de sa famille politique, a déclaré un membre du cabinet du 1er vice-président de l'Assemblée nationale sous le sceau de l'anonymat.