Election des gouverneurs : le FCC s’oppose aux décisions de la réunion interinstitutionnelle




Election des gouverneurs : le FCC s’oppose aux décisions de la réunion interinstitutionnelle








Néhémie Mwilanya


Après les décisions prises par la réunion interinstitutionnelle, notamment la suspension de l’installation du sénat et le report sine die de l’élection des gouverneurs de provinces, le Front commun pour le Congo (FCC), plateforme politique dont l’ancien président Joseph Kabila est l’autorité morale, n’a pas tardé à réagir.

Dans un communiqué rendu public le lundi 18 mars à Kinshasa, le FCC s’oppose farouchement aux décisions prises, évoquant une violation de la loi.


« Le FCC relève qu’en tant que cadre de concertation ne disposant d’aucun pouvoir de décision, l’interinstitutionnelle ne serait fondée qu’à formuler des recommandations aux institutions constitutionnellement habilitées à prendre des décisions dans les matières ayant fait l’objet de ses délibérations », indique le communiqué.

S’agissant du report sine die des élections de gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces, le FCC rappelle que la Constitution confère à la seule Commission électorale nationale indépendante (Céni), la compétence d’organiser les élections. « C’est donc exclusivement à cette structure indépendante que revient la charge de fixer le calendrier électoral… », insiste le FCC.