LE VICE-GOUVERNEUR GÉNÉRAL PAUL-CHARLES ERMENS.


LE VICE-GOUVERNEUR GÉNÉRAL PAUL-CHARLES ERMENS.



 PAUL-CHARLES ERMENS, Vice-Gouverneur général du Congo belge, Lieutenant général, Commandant en chef de la Force publique. Né à Bruxelles le 8.6.1884, mort à Bruxelles le 1.11.1957.
Sorti de l’école militaire en 1903, il est affecté au régiment des Grenadiers. Emn 1912, il réjoint la mission de délimitation des frontières qui opère dans le sud du Katanga. La guerre de 1914 l’y surprend et il s’engage dans les troupes coloniales sous le commandement du major Olsen.
Nommé capitaine-commandant le 4 août 1914, il va prendre part aux campagnes d’Afrique et aux combats livrés dans l’Est africain à la tête du IIIe bataillon et est cité à l’ordre du jour des troupes pour la vigueur, la décision et le sang-froid dont il a fait preuve dans le commandement de son bataillon au combat Nyawiogi le 12 juin 1916. Il est nommé chevalier de l’Étoile africaine.
En 1918, il passe au Grand Quartier général à Udjiji et devient chef d’état-major des troupes coloniales dans l’Est africain.
De 1920 à 1925, il commande le Groupement du Katanga et va bientôt atteindre le sommet en étant investi du commandement en chef de la Force publique et devient général.
En 1930, un conflit sur la réorganisation des Forces armées éclate entre le Gouverneur général Tilkens et le commandant en chef de la Force publique, le général Paul Ermens qui démissionne et   retourne en Belgique.
En 1932, on le nomme Vice-Gouverneur général et on lui confie l’administration de la Province du Congo-Kasaï. Puis, en 1935, il devient l’assistant du Gouverneur-Général Ryckmans.
Le 1er janvier 1941, il est nommé Lieutenant général et  assume à nouveau le commandement en chef de la Force publique dont il avait démissionné dix ans plus tôt, en gardant les fonctions de Vice-Gouverneur général. Il assumera cette double charge jusqu’à la fin de sa carrière.