Dynamic Jazz : un vivrier de la musique congolaise




Depuis que nous avons ouvert la page de formations musicales considérées comme la pépinière de la musique congolaise, nous avons déjà recensé JAMEL JAZZ, d’où étaient issus Kiamuangana Verckys, Thamar et tant d’autres musiciens ; Beguen Band et Vedette Jazz, ancêtres de Négro-Succès et Los Angel. Comme nous pouvions nous en douter, cette énumération était loin d’être exhaustive étant donné la prolifération des orchestres jeunes à l’époque.
C’est ainsi que nous avons l’honneur de vous présenter, grâce à la documentation fournie par l’ami commun par le canal de notre ami Simba Ndaye, l’orchestre Dynamic Jazz, qui a également constitué un vivrier de la musique congolaise moderne.
Selon les documents des éditions Ngoma, cette formation présentait une particularité, elle fut fondée durant les années ’50 par un groupe de jeunes gens pour la plupart originaires du Bas-Congo. Auditionnons en guise d’illustration « A mi amor bonita », de Desholey et le Dynamic jazz.Par ailleurs, l’ami commun nous envoie deux chansons historiques de Vedette Jazz parmi lesquelles : « Justin Bomboko », composée par Lasso. Avec cette œuvre, nous nous rendons compte que l’inamovible ministre des affaires étrangères de la 1ère République, Justin Marie Bomboko ne fut pas chanté seulement par l’OK-Jazz de Franco Luambo.