Les parents de Patrice Lumumba


Les parents de Patrice Lumumba

Les parents de Patrice Lumumba

Nous avions réagi aux allégations de Kwebe Kimpele et avions promis une photo des parents de Patrice Lumumba aux mbokatiers. Elle avait été prise par l’agence soviétique RIA Novosti. En plus, nous sommes tombés sur une autre image de 1952 prise à Onalua dans laquelle on voit Lumumba avec ses parents et un oncle.  

Les parents biologiques de Lumumba
Le père s’appelait François Tolenga Otetshima (1897 – 1963 ?) tandis que la mère se nommait Julienne Amato Lomendja (1900 - 2000). Ils vivaient au village et étaient agriculteurs. Le couple avait eu quatre fils : Charles Lokolonga (1922-1969), Esaïe Tawosa Tasumbi dit Patrice Émery Lumumba (1925-1961), Émile Kalema (1928) et Louis-Richard Onema Lumumba (1931-2009). François Tolenga avait aussi un fils né d’un autre lit qui se nommait Jean Tolenga.

Lumumba et son père
Deux photos sont juxtaposées pour tant soit peu essayer de trouver des ressemblances entre les deux hommes. On voit nettement plusieurs traits du père sur la face du fils : la forme de la tête, le front, le nez, les lèvres, le regard. On peut aussi remarquer que sa taille, Lumumba la doit à son géniteur car il est aussi grand que lui. Même sans procéder à un test ADN, on peut voir l’homologie entre François Tolenga et Patrice Lumumba.

L’accent tetela
Patrice Lumumba s’exprimait avec élégance dans la langue de Molière. Mais le tetela avait imbibé son français. On le remarquait surtout dans l’emploie de certains mots. Le Premier ministre prononçait certains mots avec déclivité.  Le nom du roi des Belges Baudouin, il disait Baudoué ; révolution était révolucho. Ce fort marquage du patois qui a marqué son timbre montre la suprématie de sa langue maternelle sur celle qu’il a apprise à l’école. Le fait qu’il soit né des parents tetela et qu’il ait porté différents noms otetela entre autre Tasumbu, Tawosa, le pseudo Osungu (blanc) puis enfin Lumumba, démontre à suffisance que le héros national avait hérité de la tribu de sa parentèle et qu’il était bien tetela donc Congolais. Outre le français et le tetela, il parlait aussi le lingala, le swahili et le tshiluba.

Les doutes de Kwebe Kimpele sur son appartenance à l’ethnie tetela n’est qu’une diversion et une manœuvre de désinformation qui n’engagent que lui-même. Le récit de la vie de Lumumba a commencé à s’écrire dès sa  naissance à Onalua, dans le territoire de Katako-Kombe dans l’ancien Kasaï au Congo belge en 1925. Son mythe ne souffrira d’aucun révisionnisme, n’en déplaise à ceux qui veulent dénaturer l’histoire du Congo.